Subscribe

Vous êtes ici

BFMTV demande au GIGN de ne plus interagir avec les preneurs d'otage afin de faciliter le travail des journalistes

Vendredi 09/01

bfmtv

L'information est parvenue il y a quelques minutes au Ministre de la Défense Bernard Cazeneuve, par la voix du directeur de la rédaction de BFMTV, Hervé Béroud. Ce que réclame Monsieur Béroud, c'est simplement que les forces de l'ordre ne perturbent pas, de par leurs activités, le travail des journalistes sur place. Il a notamment été expressément demandé au Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) de stopper la négociation en cours avec les preneurs d'otage afin que des journalistes puissent contacter ces derniers directement par téléphone, pour informer les Français. Cette initiative a immédiatement été soutenue par Al-Qaïda, qui a fait part de son soutien à la chaîne d'info en continu sur son site internet : "Il serait effectivemment judicieux que les policiers se retirent afin de laisser journalistes et terroristes communiquer plus librement. Nous sommes dans un pays libre dont le symbole est cette information nouvelle génération."

Rappelons que BFMTV a enregistré, hier, son record d'audience historique à 10,7% de PDA sur l'ensemble de la journée. Fort de ce nouveau poids dans le paysage audiovisuel, la société du groupe NextRadioTV aurait décidé de diversifier son offre en proposant un service de livraison de popcorn à domicile.