Subscribe

Vous êtes ici

Le ridicule va finalement tuer Moundir. Pour l'exemple.

Jeudi 25/09

moundir

A l'annonce de la sentence, si le jeune homme a été ému, il ne l'a cependant pas montré vis-à-vis de ses yeux. Dans ce qui s'apparente à sa dernière interview avant d'éteindre son flambeau, Moundir avoue avoir "joué avec le feu", mais confie ne jamais avoir imaginé que le ridicule s'en prendrait à lui "aussi tôt". Pour lui, il s'agit d'un coup monté par des stratèges qui tirent les ficèles. Potentiellement au sommet de l'état. Malheureusement, il est probable que la lumière ne soit jamais faite sur ces accusations.

A noter également, selon nos informations, Roselyne Bachelot et Enora Malagré étaient sur la short list. La première pour "avoir fait régresser le journalisme et la condition humaine", la deuxième pour l'ensemble de son oeuvre.