Subscribe

Vous êtes ici

Reed Hasting (PDG de Netflix) : « Il m’arrive de me masturber en imaginant la mort des chaînes hertziennes »

Samedi 15/11

reed_hasting

Dans une longue interview à paraître dans VoD Magazine, Reed Hasting, PDG de la firme américaine Netflix, se confie sur son actualité chargée, ses ambitions, et particulièrement son arrivée sur le marché français : « Nous avons déjà plus d’un million d’abonnés. Dans 6 mois nous en aurons 3 millions, les producteurs vont lâcher Canal+, qui est amené à disparaître. Ensuite, nous attaqueront les trois chaînes historiques : TF1, TF2 et TF3. Je prends beaucoup de plaisir en France. Il m’arrive de me masturber en imaginant la mort des chaînes hertziennes ». C’est Madame qui doit être contente…

De leurs côtés, les présidents des deux principaux groupes audiovisuels français, Nonce Paolini (TF1) et Nicolas de Tavernost (M6) ne se disent pas inquiets. Ils rappellent que l’ancienne ministre de la culture Aurélie Filippetti a promis que tout se passerait bien.