Subscribe

Vous êtes ici

Technologie : Le syndicat des personnes assises aux extrémités du canapé s’oppose aux écrans incurvés

Mercredi 02/12

ecran_incurve

« Alors ouai, super, quand je vais regarder la télé qu’est-ce que je vais voir moi ? Une arrête ! ». C’est sous le coup de l’émotion que Francis Rongsade, président du syndicat des personnes assises aux extrêmités du canapé (le SPAEC), a pris la parole, hier, en marge du salon de la technologie qui se tenait à Vezoul. Dans le viseur de cet ingénieur père de famille, les écrans incurvés : « Moi je vois j’ai deux gosses. Et une femme. Alors comme je suis assis sur le côté du canap pour que personne gueule, moi je vois quoi au final ? Rien. Rien du tout. Une arrête noire de télé. » S’il refuse l’application faite par Sony de la 4K, Francis, ingénieur de cœur, ne remet pas en cause le progrès : « A ce moment là on a qu’à l’incurver dans l’autre sens, comme ça tout le monde voit ». De son côté le PDG de Sony, Kazuo Hirai, a fait savoir qu’il ferait travailler son département R&D sur le sujet et qu’il reviendrait avec une solution courant 2015.

Pour garantir l’immersion des spectateurs, certaines salles de cinéma indépendants ont tenté de plier la toile de projection, mais l’expérience s’est avérée être un échec, faisant simplement passer l’image du 16/9 à un mauvais 4/3.